Co-construisons une filière du numérique de confiance

Préfiguration du Comité stratégique de filière
Numérique de Confiance


Chers acteurs de l'écosystème,

Le numérique de confiance, dont vous êtes les acteurs et parties prenantes, est un sujet central, transversal et stratégique de nos transformations économiques qui engage l’avenir de l’autonomie industrielle et numérique, de la protection des données et du développement de formes économiques nouvelles imbriquant réel et virtuel. A ce titre nous nous devons d’affirmer et de mettre en œuvre une ambition commune autour d’un modèle européen du numérique de confiance, qui garantisse tant la protection et la sécurité de nos données que notre autonomie stratégique, et ce, face à la montée en puissance de modèles concurrents, sinon rivaux. 

 

La mobilisation pleine et entière de toutes les parties prenantes en faveur de notre écosystème du numérique de confiance est aujourd’hui indispensable. Le Ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique M. Bruno LE MAIRE et le Ministre Délégué au Numérique M. Jean-Noël BARROT ont lancé le projet d’un Comité Stratégique de Filière dans le cadre du Conseil National de l’Industrie, dont ils m’ont demandé de préfigurer les contours et les ambitions d’ici au printemps prochain. 

 

Je souhaite saisir cette occasion pour porter la voix et les initiatives de tous les acteurs impliqués pour intégrer en amont leurs perceptions, leurs sensibilités et leurs visions. C’est le but de cette consultation préalable à laquelle je vous propose de participer jusqu’au 12 décembre prochain et qui fait suite à plusieurs échanges que j’ai eus ces dernières semaines, notamment avec des coordinateurs de chaque grand secteur constituant cette filière du numérique de confiance, à savoir le cloud, les éditeurs logiciels, l’intelligence artificielle, le quantique et les technologies immersives. Cette consultation ouverte à tous vise à nouer le dialogue entre des acteurs de spécialités parfois très différentes, souvent conscients de partager des enjeux communs, mais trop souvent rarement amenés à se rencontrer. Elle permettra d’établir un portrait et une vision de notre filière du numérique de confiance, mais surtout à déterminer des objectifs communs et esquisser des plans d’actions concrets et rapidement réalisables. Sur la base de ses résultats, j’ai pour ambition de vous proposer au mois de janvier un premier bilan d’étape. 

 

Le Comité Stratégique de Filière est un moment charnière pour une filière jeune, innovante et en constante évolution. Ses efforts seront d’autant plus efficaces qu’ils s’appuieront sur votre diversité, votre complémentarité et votre créativité. Les mesures et propositions concrètes qui doivent résulter de ce processus ont pour mission de promouvoir notre filière, renforcer la compétitivité d’une offre française, et européenne, d’établir une autonomie numérique et technologique européenne sur de nombreux domaines structurants sur toute la chaine de valeur du numérique et enfin de garantir une souveraineté sur les technologies structurantes du futur, de gestion, de protection et de sécurité des données sensibles et régaliennes. Nous voulons que l’engagement collectif du CSF se mesure à l’aune de plans d’action concrets, d’un calendrier ambitieux pour leur mise en œuvre et d’une évaluation continue des efforts entrepris.

 

Nous comptons sur vos idées, vos visions du secteur et votre implication concrète pour faire réussir cette initiative. Je vous remercie ainsi par avance du temps que vous consacrerez à ce questionnaire ainsi que de votre implication dans le Comité Stratégique de Filière tout au long des prochains mois.

 

Michel Paulin, Préfigurateur du CSF Numérique de confiance

 

 

On en parle